mercredi 6 juin 2012

Pêché en Islande

L'été dernier, une amie m'a rapporté d'Islande plusieurs pelotes de laine, ou plutôt des rouleaux. La laine paraît très rêche au toucher, mais alors quand on la tricote, c'est magique! Ca devient tout moelleux! Il se peut qu'il s'agisse de la laine "Lopi", mais au fond je n'en sais rien parce qu'il n'y avait pas d'étiquette.

Avec le climat islandais qui nous gagne, je me suis dit que finalement, mon châle tricoté au coeur de l'hiver était d'actualité. D'autant que cette laine possède des propriétés uniques: elle est chaude l'hiver et fraîche l'été! Étonnant!




Voilà, alors comme j'ai opté pour un modèle très très simple, je me suis dit que c'était dommage de ne pas utiliser les jolies couleurs pour faire du jacquard.
J'ai donc tenté un jacquard (le deuxième de toute ma vie) et le résultat, c'est que bon, oui, je me suis un peu gourée, mais je préfère penser que j'ai fait du jacquard ABSTRAIT. Un truc d'art moderne, quoi, où on ne cherche pas forcément à représenter le modèle tel qu'il est dans le livre!!!
Pour le coup c'est réussi, c'est même du moderne abstrait asymétrique. Révolutionnaire, quoi!




Quant au modèle, on commence avec cinq mailles et on augmente d'une à chaque bord et de part et d'autre de la maille centrale. Bordure en point de riz pour éviter que le machin roulotte complètement.
Et c'est tout.





Il faut quand même préciser: le truc super rigolo avec cette laine, c'est qu'elle se déchire facilement si on tire un peu dessus. On se retrouve donc parfois avec un bout de fil dans les mains (mais c'est facile de bidouiller). Mais alors pour le jacquard, ça devient tout simplement ma-gi-que, parce qu'au lieu de s'embêter à faire suivre le fil, il suffit de tirer dessus, il se coupe mais grâce à cette matière incroyable, on ne perd jamais des mailles!

Le dos du tricot est donc un peu poilu, ça donne ça: (pro du jacquard fermez les yeux!)






3 commentaires: