lundi 11 mars 2013

T'es cape ou t'es pas cape?


Quand on travaille chez soi et qu'on passe de longues heures dans les livres et sur l'ordinateur, on finit toujours par avoir froid, tôt ou tard. Pas hyper froid non plus, mais ce petit frisson désagréable que j'appellerais la frisquade. Or si on ne fait pas attention, une frisquade peut mener à un état de santé déplaisant, à savoir la patraquade, qui peut à son tour dégénérer carrément en mal-foutade. Et là c'est la chienlit car on ne peut plus travailler! Un cercle vicieux qu'il faut veiller à combattre, vous en conviendrez.

Or pour vaincre l'ennemi, voilà la solution: la cape de maison!

Tricoté EN UNE JOURNÉE!!!! avec une laine trouvée sur le marché, aiguilles 10.
Modèle la Droguerie.

Alors si vous êtes à la bourre pour un cadeau et que vous voulez faire plaisir, tricotez ça. C'est hyper rapide à faire, facile, douillet, ça tient vraiment chaud et puis si vous vous plantez et que c'est moche, le destinataire pourra toujours le porter à la maison, c'est pas grave!
Cela dit, c'est à peu près impossible de se tromper sur ce modèle parce qu'il est vraiment tout simple (non mais vraiment!) et en plus, c'est taille unique.

Je l'ai tricoté en aiguilles circulaires et j'ai donc monté 77 mailles, joint le fil, tricoté en jersey (donc tout à l'endroit en circulaires) jusqu'à obtenir la longueur désirée, attaqué les diminutions (un rang *4 mailles endroit, deux mailles ensemble*, 4 rangs endroit puis un rang *3 mailles endroit, 2 mailles ensemble*, 4 rangs puis un rang *2 mailles endroit, 2 mailles ensemble*), puis terminé par des rangs en côtes 2/2, suffisamment pour pouvoir retourner le col roulé et avoir un bon revers.
Et voilà! Pas de couture, pas de boutonnière, pas des fils à rentrer dans tous les sens.
Fas-toche, je vous dis!

Mais vous savez quoi? Ça ne règle pas mes problèmes de frisquade parce que c'est un cadeau, alors je sens qu'il va me falloir un tricoter un deuxième vite fait.
À suivre!


7 commentaires:

  1. Il te faut en refaire un autre d'urgence alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé! Je suis en train de potasser les couleurs!

      Supprimer
  2. Bravo !
    J'ai hâte de voir si tu seras cape, une 2ème fois ???
    Et... Cape de quelle couleur ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mimousse! une super cape pleine de couleurs... tu vois? Il paraît qu'on va la tricoter ensemble!

      Supprimer
  3. excusez-moi, mais je viens juste de "tomber" sur votre blog pour la 1ère fois. Et je viens d'admirer votre galerie des "ratés". Quelle rigolade! Perso, le gilet pour la frangine...je le trouve franchement tout pourri. Je vous rassure, je ne me moque pas du tout car je suis aussi tricoteuse (sans blog) et je fais aussi des horreurs. Mais comme sur les blogs, on voit surtout des ouvrages tous plus beaux les uns que les autres, ça fait du bien de se marrer des ratages. Par contre, comme toutes tricoteuses, je suis une habituée de la frisquade, une cape est une très bonne idée!
    Bonne continuade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, chère Anonyme, merci de votre commentaire qui m'a lui aussi bien fait rire! On est d'accord: le gilet est vraiment une belle mocheté, en plus je l'ai offert comme si de rien n'était... Bonne tricotade à vous et à bientôt pour d'autres ratages!

      Supprimer
  4. Vraiment, quel style !
    Et je parle aussi bien de vos ouvrages que de vos écrits.

    RépondreSupprimer