dimanche 15 septembre 2013

Hé ho, attendez-moi!

Ceci est le cri d'une pelote abandonnée.
Une pauvre pelote rapportée d'Irlande et que j'ai oublié de vous montrer. On se demande bien comment c'est possible d'ailleurs parce qu'elle n'est pas exactement discrète...

Verdi, de Drops, rien d'irlandais donc, mais il se trouve que je l'ai trouvée là-bas.
Donc oui, j'ai eu la folie des grandeurs en Irlande et je me suis lâchée sur les grosses pelotes.
Pour vous donner une idée de l'échelle, voici à quoi elle ressemble comparée à une de ses congénères de taille normale:



Pas mal, hein?
Et pour que vous vous rendiez encore plus mieux compte, voici ce que ça donne à côté d'un être humain:


(Bin quoi, le chat est un être humain comme les autres, non?)

C'est vrai que j'ai un peu stressé en passant à la douane, je m'imaginais déjà la tête du douanier ouvrant le coffre de la voiture et tombant sur un sacré trafic de pelotes et moi qui allais pourrir vingt ans dans les geôles irlandaises à manger du pain sec, ma famille qui pleurerait sur mon sort et mon blog qui se lamenterait... snif!
Finalement je vous rassure, ça s'est bien passé, ils ont pas ouvert le coffre, je peux donc continuer à manger normalement et à écrire des bêtises.

Avec tout ça, je vous raconte même pas le nombre hallucinant de tricots que j'ai en cours! Une misère, j'arriverais jamais à tout caser. 
Et ma Sixareen Cape qui n'a pas dit son dernier mot... affaire à suivre...
Sans oublier la saison 2 de la chronique café tricot, qui reprend! 
Pfiou, j'en fais des promesses, là... allez hop, assez causé, au boulot! 


5 commentaires:

  1. Quel plaisir d'avoir plein de (grosses) pelotes qui donnent chacune plein d'idées tricot. Ça c'est génial.
    Avoir des encours, je me dis que ça doit être normal. On s'ennuierai avec un seul tricot (et plein de pelotes qui attendent leur tour).
    Et avoir un blog pour moi, cela va rester un rêve car je ne maîtrise pas du tout la souris et l'informatique en général. Et puis, il faut du temps...! que je passe au tricot, bien sûr. A plus. Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui! Il suffit juste de trouver le temps de tout tricoter, quoi...
      Merci d'être passée par là!

      Supprimer
  2. heureusement que le traffic de pelotes ne fait pas tant d'adeptes que ça, sinon ils seraient plus vigilants ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, et le tricot deviendrait un délit, l'horreur!!!

      Supprimer
  3. Et bien moi, on m'a fait ouvrir mon coffre mais j'avais bien caché mes pelotes dans le coffre de toit ahaha !
    Faut dire que mon stock était moins encombrant que le tien !

    RépondreSupprimer