dimanche 15 mars 2015

Cadeau de bienvenue

Un p'tit cadeau de bienvenue pour un bébé né en février!




Puerperium Cardigan, disponible gratuitement en anglais sur Ravelry.
Incontestablement le cadeau de naissance le plus sympa à tricoter. 

Mais le plus sympa encore, c'est que j'ai zappé les boutonnières pour les remplacer par des pressions. J'avais déjà fait ça ici, et je n'en étais pas peu fière. Le seul truc qui me chiffonnait, c'est que je m'étais contentée de fixer les pressions directement sur la laine, et j'imagine qu'après trois enfilages, elles se sont détachées.

Forte de cette expérience, je me suis dit que j'allais cette fois coudre les pressions comme il se doit, c'est-à-dire en les sécurisant avec une bande de tissu. J'étais en train de ruminer les multiples embêtements de cette option (quoi? coudre à la main du tissu sur du tricot? Elle est où la bonne idée, là-dedans?) quand je suis tombée sur l'invention du siècle (après la roue et les aiguilles circulaires).
Je vous le donne en mille: des pressions DÉJÀ fixées sur leur petite bande de tissu!!
Non?!
Ouais, bon, vous étiez sans doute au parfum depuis des lustres, mais vous voyez, moi j'ignorais que cela existât. On en apprend tous les jours.
(Tenez par exemple j'ai aussi appris l'autre jour - non sans honte je l'avoue - qu'on ne disait pas "une grappe de bananes" mais "un régime de bananes". C'est peu de dire que je suis tombée des nues. Tout le monde autour de moi avait l'air d'être au courant. Mais depuis quand on dit ça? Hein? Non, mais vous le saviez, vous? Chez le primeur, vous demandez vraiment un régime de bananes?)
Donc bref, l'invention du siècle m'est tombée dessus pile quand j'en avais besoin, ce qui est souvent le propre des inventions révolutionnaires.
Ni une ni deux, je file chez Roger et Annie me procurer cette précieuse petite chose.

Je vous passe le relatif emmerdement de la couture (quoi qu'on fasse, y a toujours un moment où on souffre avec du fil et des aiguilles).
Et voilà:

Je suis fière.
Pour aller avec, j'ai tricoté un petit béguin (non, en vrai c'est un grand béguin, c'est un béguin taille 5 ans au moins, mais bon c'est l'intention qui compte...) d'après un patron vraiment très très bien, que j'ai immédiatement adopté comme patron de béguin de prédilection pour aller avec ma brassière de naissance de prédilection. Vous pouvez vous reproduire sur vos deux oreilles, j'ai du cadeau de naissance en stock.

Le patron, c'est celui du Béguin de printemps de Lili comme tout. Gratos et en français chez Ravelry.
Et je lui tire mon chapeau parce qu'elle arrive à nous faire un modèle tout plein de chouettes techniques (les dents de chat qui forment la bordure, le montage provisoire, l'i-cord, etc) avec un tout petit bout de patron comme ça.

Un mot de la laine, vraiment magnifique, à qui les photos ne font pas complètement honneur. 
C'est la Baby Mérinos de chez Drops, coloris gris clair, légèrement chiné, dans un ton vraiment très doux. Deux pelotes en tout pour l'ensemble.



La prochaine fois on part en voyage, et cette fois j'essaierai de ne pas vous faire poireauter aussi longtemps (le pire c'est que j'ai tricoté plein de petites choses que je ne vous ai pas montrées!)

2 commentaires:

  1. Hihihi.... Et qui lui a soufflé l'invention des bandes pressions ?????
    Bon.... Ok.... C'est la même personne qui lui a soufflé de les coudre à la machine et là.... C'était apparemment pas une bonne idée ! Mon portable s'en souvient encore !!!!!
    Le résultat est sympa ! Cadeau bien mignon ! Bravo Perrine et... Hâte de voir tes centaines de dernières créations !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai le béguin pour le béguin....mais pas la grosse tête.
    on attend la suite.

    RépondreSupprimer