lundi 29 février 2016

Grands petons

Voilà un moment que ma moitié se plaint régulièrement d'avoir froid aux pieds.
Et pourtant c'est seulement l'autre jour que m'est venue l'idée révolutionnaire de remédier à son problème en lui tricotant des chaussettes!



J'ai suivi comme toujours le modèle des Chaussettes de la schtroumpfette, non par flemme ou par peur de m'attaquer à un nouveau modèle (je devance les critiques) mais parce que j'aime beaucoup cette construction à partir des orteils, et surtout parce que j'ai tricoté les deux chaussettes en même temps. Donc pour limiter les difficultés, j'ai préféré partir d'un modèle connu, histoire d'avoir quelques repères.



Ouais parce que les deux pieds en même temps, ça nécessite un peu de concentration, tout de même.
Je les ai donc tricotées ensemble, chacune avec leur pelote, jusqu'au talon. Là, j'en ai mis une en attente, j'ai façonné le talon de l'autre et rebelote (voire repelote...) pour la deuxième. Ensuite, j'ai tout remis sur les mêmes aiguilles pour les terminer en chœur.

Je trouve qu'une paire de chaussettes tricotées main est un cadeau qui n'a pas de prix.
Non, vraiment, et je dis pas ça pour me faire mousser.
Je ne sais pas pourquoi, mais ça me paraît encore plus précieux que n'importe quelle autre pièce. L'idée que ma réalisation puisse réchauffer les pieds d'un être cher, ça me ravit. Ou alors je suis une fétichiste qui s'ignore...?

J'en profite pour vous parler d'un truc qui commence à sérieusement m'enquiquiner: la petite démarcation qui ne manque pas d'apparaître à chaque fois que je tricote en utilisant la technique du magic loop.

Là, au milieu, regardez bien

Je dois dire que lors de la réalisation de cette paire de chaussettes, j'ai eu une grosse révélation: la démarcation, c'est psychologique. Si, si, vous allez voir.

Figurez-vous que j'ai entamé les chaussettes sans problème, et surtout sans la moindre trace de démarcation, sauf que je me suis rendu compte que j'avais oublié de changer de couleur pour faire les rayures du bout des pieds et j'y tenais, à mes rayures. Donc je défais quelques rangs et je recommence en changeant de couleur et en me disant: ah oui, tiens, quitte à refaire, fais bien gaffe à pas créer de démarcation.
Et bin bingo: démarcation il y a.
Alors que la première fois, j'y avais pas du tout pensé et j'en avais pas fait.
Est-ce qu'il existe un psy du tricot? Non, parce que la tricopathie est un champ de recherche largement inexploré, et qu'à mon avis, y a de quoi faire.

Bon, vous en avez, des démarcations, vous? Genre sur les manches, les mitaines, les chaussettes? Et si la réponse est non, C'EST QUOI VOTRE TRUC?
Je veux votre secret moyennant finances.
J'en ai assez de la démarcation.
Je veux lui faire la peau.
Mais plus j'essaie, plus elle s'incruste, la bougresse.





7 commentaires:

  1. Avec un jeu de 5 aiguilles, pas de démarcation.... Et ce n'est que ta 1ere paire pour ta moitié... moi je dis que tous les Arnaud ne veulent porter que des chaussettes maison l'hiver!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une théorie qui se vérifie! Bon, ça prouve qu'ils ont bon goût, hein...

      Supprimer
  2. n'hésite pas à bien tirer le fil, même si tu penses que ça sera trop serré: finalement, tout rentre dans l'ordre ensuite. C'est marrant, je suis moi-même entrain de faire le même modèle de la même manière (les deux en même temps) et également pour une énième version! je vais regarder un peu quel autre modèle pourrait prendre la relève pour changer!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je tire pourtant comme une malade! J'ai l'impression qu'en tirant, je modifie la tension et je démarque encore plus... J'attends tes trouvailles en matière de nouveaux modèles!

      Supprimer
  3. Magnifiques ces chaussettes ! Est-ce que je t'ai déjà suggéré de serrer la deuxième maille plutôt que la première ? J'ai lu ça quelque part. Il est bien possible qu'en fait, tu serres trop (sauf quand tu n'y penses pas = pas de démarcation !).
    Si ça marche, tu m'en tricotes une paire (avec des torsades, pour changer un peu :-o ). Je peux aussi faire une cousette en contrepartie....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as plus qu'à prendre ton ticket et à te mettre dans la file d'attente!
      Oui je crois que tu m'avais conseillé de tirer sur le 2e, ce que je fais. En effet, je vais plutôt essayer de ne rien faire, à mon avis ça ne peut pas être pire.

      Supprimer
  4. Elles sont vachement belles. Sobres et élégantes. Même à la maison, ce sont des détails qui comptent.

    RépondreSupprimer