jeudi 24 novembre 2016

Fraise vanille

Merci pour vos commentaires par milliers sur le billet précédent! Comme quoi, le pied est un sujet rassembleur, ce mot tellement à la mode qui me fait penser que moi aussi, avec un thème pareil, je pourrais me présenter aux élections vu que bon, manifestement, même si on dit absolument n'importe quoi, hein...
Mais aujourd'hui, parlons un peu d'autre chose.
L'autre jour, comme ma soeur prenait de l'âge, je lui ai ficelé vite fait un petit cadeau: un bonnet.
Et oui, un de plus, parce que le précédent, bah elle l'avait perdu.



Je me suis complètement laissée influencer par Saki, qui, sur son blog, montrait les deux bonnets qu'elle venait de tricoter, pour elle et sa sœur. Oh ben j'ai tout copié sur elle. Le modèle, le type de laine, la couleur, tout.

Il faut dire que ce modèle avait tout pour plaire à sa destinataire: du slouch et du point mousse.
Bon, quand je dis slouch, précisons que là, c'est quand même du slouch aggravé. Le modèle est joli, hein, mais disons qu'une fois enfilé, vous vous retrouvez insidieusement à fredonner No woman no cry à longueur d'après-midi. Y a tellement de place là-dedans que vous pouvez y loger tous les dreadlocks dont vous avez toujours rêvé sans jamais oser franchir le pas (en vrai, ne le franchissez pas, les dreadlocks c'est sale et ça pue. (Que les porteurs de dreadlocks n'en prennent pas ombrage)).
C'est curieux d'ailleurs à quel point le reggae a cette faculté de vous rester dans la tête, non? Je sais pas vous, mais moi j'ai passé mes quatre années de collège à me chanter silencieusement et quotidiennement "Reggae night" et je ne vous dis pas le soulagement quand cette chanson m'a quittée. Enfin libre!

Malgré tout, ce bonnet me plaît bien (Jimmy Cliff, quand tu nous tiens...), à tel point (mousse) que j'ai failli le garder pour moi. J'aime ce rose foncé, que j'avais utilisé pour ce gilet que j'adore. J'ignore comment s'appelle cette laine, j'ai perdu l'étiquette, mais je me souviens l'avoir achetée dans cette merveilleuse boutique liliputienne d'Edimbourgh.
Et puis en le portant comme ça, avec le bord replié, ça fait moins rasta (n'en prenez pas ombrage!)



Quant au modèle, il s'agit du Rikke sur Ravelry, qui est très simple et à la portée de la première main venue. La bordure est réalisée en point mousse avec un diamètre d'aiguille inférieur, et c'est pas mal.
D'ailleurs, à cette occasion j'ai appris une super technique pour monter les mailles souplement. Il s'agit du German Twist Cast-On et c'est génial, ça vous fait une bordure super élastique. Pour enfoncer le clou, j'ai exécuté le montage avec deux aiguilles au lieu d'une (allez voir la vidéo, ça vous parlera davantage).

Comme je suis dans le sujet des cadeaux offerts à ma sœur, je me rends compte que j'avais passé sous silence une petite bricole offerte cet été...


Hé oui, encore un casse-bonbon shawlette!
Que puis-je vous en dire? Ben rien. C'est toujours le même.
Sauf que là j'ai innové, je l'ai fait en alpaga Drops (ouais, quand je dis "innové"...)
Bon, je vous promets que c'est le dernier. En 2017, point de cassis shawlette! En même temps, j'avais dit: en 2016 j'apprends à faire le poirier et je n'ai même pas tenté d'essayer de tester une seule fois, donc on ne peut pas me faire confiance, je ne tiens pas mes promesses (quand je vous dis que j'ai tout ce qu'il faut pour me présenter aux élections.)
De la shawlette y aura-t-il, y aura-t-il pas? Hé ben vous verrez bien!


9 commentaires:

  1. jolie cette framboise jamaïquaine! quant au german cast-on, je n'utilise plus que celle-ci, et pour les chaussettes, c'est juste parfait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une révélation ce german cast-on! J'en suis ravie!

      Supprimer
  2. Toujours beaucoup d'humour et de jolies réalisations !! Je vote pour toi !Belle journée, annie35

    RépondreSupprimer
  3. Armée de ton nouveau bonnet, tu auras un mini matelas têtier pour tenter le poirier (mais tu ne pourrais plus faire de la politique, serait-ce terrible?) :) jolies réalisations malgré une petite indignation: si les dreads sont sales et puent, c'est qu'elles ne sont pas lavées, ce qui est effectivement dégueu! mais si leur propriétaire a une hygiène normale, ce ne sont que des cheveux emmêlés ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, je suis sévère avec les dreads...

      Supprimer
  4. L'année n'est pas encore finie! Tu as encore le temps pour un cassis shawlette et faire le poirier!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire... il se peut bien qu'un énième cassis se matérialise. Bon, pour le poirirer par contre, ça me paraît mort!

      Supprimer
  5. Tiens, je vais aller voir ce german cast on, merci !

    RépondreSupprimer